Le site d'information de Wanimo

Comment bien préparer ses vacances d’été, avec ou sans son chien ?

Bientôt l’été !
Bientôt les vacances !
Bientôt la plage !
Youpiiiiie !!!!

Les vacances arrivent

Mais que va-t-on faire d’Haribo, ce beau toutou qui nous comble de bonheur le reste de l’année, mais qui, il faut bien l’avouer, nous dérange un peu une fois les grandes vacances d’été arrivées. D’ailleurs, n’entend-on pas nos collègues et amis nous répéter assez souvent : « Prendre un chien ? J’aurai bien aimé mais c’est vraiment trop contraignant avec les vacances ! ». Voici comment leur prouver que ce n’est pas une contrainte !

Deux grands choix s’offrent à vous : confier votre toutou à quelqu’un de confiance ou l’emmener avec vous sur votre lieu de vacances. Dans tous les cas, cette petite révolution pour votre animal se prépare. Et oui, le chien a ses petites habitudes et apprécie, tout comme vous, son petit confort :

Confier votre chien à une personne de confiance

  • On prépare le chien et tout l’attirail qui va avec : laisse, harnais, panier, nourriture, gamelle, jouets et, pour les plus anxieux, un vêtement à vous et qui a été porté pour qu’il ait votre odeur. On est d’accord, vous ne le mettrez plus jamais mais cela soulagera un peu votre dressing et ce sera toujours une bonne excuse pour aller faire les boutiques et en acheter un nouveau (toujours voir le côté pratique …).

Il y a deux ans, je suis partie en voyage à l’étranger et j’ai laissé Haribo chez mamie. A mon retour, elle m’a raconté comment chaque jour il prenait mon gilet pour aller dans le jardin et se couchait dessus en attendant mon retour (et ouais, trop mignon !!!). Bref, tout ce qui peut le rassurer ira dans la valise à Toutou !

  • On donne quelques instructions à la nourrice : heure du ou des repas, type et quantité de nourriture, nombre de balades, ordres les plus courants. Si vous ne voulez pas récupérer un sale gosse à votre retour et devoir tout lui réapprendre, c’est primordial ! N’est-ce pas Haribo ? …
  • On abrège le moment de la séparation : pas d’au revoir à rallonge, pas de chaudes larmes. Tout ce que vous allez réussir à faire, c’est stresser tout le monde inutilement. Votre chien, vous allez le revoir !

(Enfin, normalement …)..

Astuce : vous pouvez également confier votre chien à un Petsitter !  😉

Emmener son chien sur votre lieu de vacances

On anticipe le trajet :

  • Penser à faire des pauses régulières
  • Hydrater votre chien
  • Le rafraîchir en le mouillant si la température est trop élevée (à noter qu’il existe également des tapis rafraîchissant, trop top !)
  • Lui laisser suffisamment de place dans la voiture. Bah oui on ne le cale pas entre le parasol, les valises et la glacière, le pauvre
  • Sécuriser la voiture par une grille de coffre ou une ceinture de sécurité adaptée ;
  • Lui administrer des comprimés contre le mal des transports ou des tranquillisants s’il est du genre à chanter pendant 8 heures tellement fort qu’on n’entend plus la radio …

Bon, vous allez être jaloux mais le mien se couche, dort et ne bouge plus jusqu’à ce qu’on soit arrivés #toutouparfait !  😀 

> Emmènetonchien.com vous propose des activités pour vous et votre chien en vacances

On veille au bien-être de son chien

  • Lui faire visiter son nouveau lieu de vie et le quartier où il fera ses futures balades. A ne pas faire : on arrive, on jette le chien et les valises et on court faire les courses ! Non, non, non ! De toute façon, il devrait vite vous faire savoir que cela ne lui plaît pas !
  • Penser à repérer les plages autorisées pour les chiens et à emmener son petit parasol (les chiens aussi prennent des coups de soleil).
  • Emmener le carnet de santé et la petite pharmacie contenant une pince à tics, de l’aspivenin, un nettoyant pour les yeux et les oreilles. Vous vous souvenez du moment où vous retrouvez des grains de sable toooooout au fond de vos oreilles deux semaines après être rentrés de vacances ?? …

 

Si, après tout ceci, vous n’êtes pas convaincus, alors effectivement, il faut réfléchir à adopter un chien, mais sachez qu’il existe TOUJOURS des solutions et qu’elles sont nombreuses (le voisin, la mamie, la copine, l’étudiante, les pensions, les familles d’accueil, moi –bon d’accord, je ne pourrais peut-être pas tous les garder).

Pour rappel, 60 000 chiens ont été abandonnés l’année dernière durant la période estivale. Les vacances ne devraient en tous cas JAMAIS être une excuse à l’abandon !

commentaires
Chargement...