Le site d'information de Wanimo

5 conseils pour protéger votre chien quand il fait froid

L’hiver arrive à grand pas ! Même si le chien est un animal naturellement bien équipé pour faire face aux aléas climatiques, son état de santé ou son mode de vie urbain peuvent toutefois jouer sur ses capacités naturelles à passer l’hiver dans de bonnes conditions. L’aider à se protéger du froid permettra non seulement d’assurer son bien-être mais également de préserver sa santé tout au long de sa vie.

En forme toute l’année

Un bon état général est primordial pour prévenir les problèmes saisonniers liés au froid et à l’humidité. Un chien en bonne condition physique bénéficie de bonnes défenses immunitaires et d’une énergie suffisante pour lutter contre les changements de température. Un poids de forme est également essentiel : on devine intuitivement qu’un chien maigre aura du mal à se préserver du froid. Qu’en est-il des chiens bien enveloppés ? Eh bien détrompez-vous, leur masse graisseuse ne les protège pas du froid et ils sont au contraire plutôt frileux !

Préserver les plus fragiles

Tous les chiens ne sont pas égaux devant les conditions hivernales Les plus jeunes chiens et les plus âgés, sont les plus fragiles et sont ceux auxquels on prêtera le plus attention. Les chiens à poils ras et les chiens qui sortent peu en extérieur nécessiteront également un équipement particulier. Les chiens qui vivent majoritairement en intérieur à température constante ne constituent pas de poil d’hiver : ils sont donc beaucoup plus sensibles au froid et à l’humidité. Il est donc préférable de réduire les sorties et les efforts en cas de grand froid, et de les protéger avec un manteau ou un imperméable adapté.

Dehors toute l’année ?

Un chien résiste mieux au froid qu’au chaud et peut tout à fait vivre en extérieur toute l’année, à condition qu’il soit habitué physiologiquement à résister aux conditions extérieures, et notamment que son poil d’hiver se soit bien développé. Il faudra quand-même veiller à adapter son alimentation et son habitat. Sa ration journalière sera augmentée de 10 à 20% pour lui apporter plus d’énergie. Son abri sera de préférence surélevé pour être isolé de l’humidité du sol, et équipé de couvertures, de coussin ou de paille pour bien garder la chaleur. Enfin, il est important de préciser que certaines races de chiens ne peuvent pas vivre à l’extérieur… n’hésitez pas à vous renseigner ou à nous demander en commentaire.

En cas de neige

Qui dit neige dit excitation extrême : surveillez que votre chien n’ingère pas trop de neige car cela peut engendrer vomissements et problèmes gastriques. Qui dit neige dit également sel de déneigement : rincez les pattes de votre chien à l’eau claire pour qu’il ne lèche pas le sel de déneigement accumulé entre ses doigts et sur ses coussinets. Les coussinets sont une zone très fragile sujette à blessures et à gerçures en hiver : des baumes et lotions tannantes sont très efficaces pour les protéger, les renforcer et les soigner.

N’oubliez pas enfin que l’humidité combinée au froid est source de nombreux maux : prenez le temps de bien sécher les pattes et le pelage de votre chien au retour de balade. Et évitez bien-sûr douches et bains en plein hiver !

commentaires
Chargement...