Le site d'information de Wanimo

Comment accueillir un second chat chez soi ?

La cohabitation entre chien et chat est souvent redoutée (la plupart du temps à tort) : qu’en est-il de la cohabitation entre chats ? L’accueil d’un second chat peut constituer un changement très perturbant pour toute la maisonnée, et en particulier pour le chat qui a déjà tous ses repères et toutes ses habitudes sur ce qu’il considère comme son territoire. Voici quelques précautions à prendre.

Le compagnon idéal pour votre chat

On ne choisit pas toujours le chat que l’on accueille chez soi, et surtout, les affinités ne se discutent pas. Il existe cependant certains critères à privilégier pour se donner les meilleurs chances d’une heureuse cohabitation :
– les chats issus d’une même famille auront tendance à mieux s’entendre
– votre chat acceptera plus volontiers un chat plus jeune ou de sexe opposé
– un chat calme apaisera votre jeune chaton (à l’inverse un chaton ou un chat agité perturbera fortement votre vieux compagnon de 20 ans)
– accueillir de nombreux chats dans un petit intérieur sans accès à l’extérieur sera souvent source de désaccords entre individus
– la stérilisation des chats permet d’éviter les conflits liés à leurs instincts sexuels

Un accueil en douceur

Procédez si possible par étapes pour présenter un nouveau compagnon à votre chat :
– installez le nouveau venu dans une pièce fermée pendant quelques heures ou quelques jours pour qu’il s’habitue à l’environnement et que les différents animaux fassent connaissance à travers la porte
– vous pouvez imprégner du linge de l’odeur de tous les animaux et le déposer dans chaque pièce
– mettez vos animaux en contact visuel de façon brève et répétée sur quelques jours avant de les laisser entrer en contact physique
– faites en sorte que chaque individu ait sa gamelle, son aire de repos, et au début sa propre litière

Les solutions d’apaisement

Même s’il est rare que les chats ne trouvent pas d’eux-mêmes un terrain d’entente à la maison (s’il le faut en s’évitant totalement), il peut arriver que les tensions s’installent et que la maison devienne un champ de bataille. Dans ces cas somme toute assez extrêmes, votre patience et votre présence peuvent remédier aux problèmes : imaginez des jeux ou des façons de les nourrir qui obligent vos chats à se tolérer et pourquoi pas à finalement coopérer ; prenez le temps de repérer les moments où ils sont plus détendus et profitez-en pour les mettre en contact l’un avec l’autre, en les caressant par exemple simultanément. Il existe également des sprays reproduisant des odeurs apaisantes qui peuvent contribuer à rétablir l’harmonie entre tous les membres de la maisonnée.

Dernière précaution à prendre : en cas de réelle bagarre, n’essayez pas de vous interposer ou de réconforter l’un ou l’autre des protagonistes tant qu’ils ne sont pas totalement calmés. La meilleure solution en cas d’affrontement est d’ouvrir toutes les portes et fenêtres et d’espérer que l’un des deux fuie !

commentaires
Chargement...