Le site d'information de Wanimo

Je dors avec mes animaux, est-ce grave ?

Est-ce grave de dormir avec son animal de compagnie ? Quels dangers cela représente-t-il pour vous et pour lui ? Quelles précautions vaut-il mieux prendre et dans quels cas est-il recommandé de bannir cette pratique ?

A éviter absolument

Il est clairement recommandé d’interdire à votre animal d’accéder à votre lit et même à votre chambre dans les cas suivants :
– vous présentez une allergie ou une pathologie respiratoire qui vous rendent fragile et sensible aux poils d’animaux
votre animal est malade ou instable
– si vous vivez avec des enfants en bas âge : dans tous les cas et quelque soit l’animal, il va de soi que le lit de bébé est strictement interdit à vos animaux. Même si certaines études montrent les bénéfices liés au fait de dormir aux côtés d’un animal pendant les premières années de sa vie (en 2014, des chercheurs allemands ont montré qu’un environnement enrichi en bactéries permet de renforcer les défenses immunitaires et de réduire les risques d’asthme), les risques d’étouffements, de griffures et de morsures sont trop importants pour laisser votre chat notamment entrer dans la chambre de votre bébé.

Quelques questions à se poser pour évaluer les risques

Dormir avec son animal, quand cela ne représente pas de danger immédiat pour la santé, peut toutefois avoir des conséquences sur le bien-être de tous et l’harmonie du foyer si l’on ne prend pas soin de respecter certaines précautions :
– côté hygiène : si votre Cocker apprécie le confort de votre couette, mieux vaut nettoyer quotidiennement pattes, ventre et oreilles pour conserver votre literie propre et saine
– côté sommeil : votre lapin adore grignoter la nuit ? votre chat éternue toutes les demi-heures ? votre chien ronfle ? Vous dormirez sans doute mieux si vous vous isolez dans votre chambre !
– côté intimité et paix des ménages : êtes-vous bien sûr(e) que votre conjoint(e) apprécie que le petit Pupuce, ce beau Mastiff de 80 kg, dorme entre vous deux ?
– côté hiérarchie : contrôlez-vous bien la situation et l’éducation de votre chien lorsque celui-ci ne vous laisse qu’un tiers de l’espace du lit et vous empêche de vous retourner toute la nuit ?

Bienfaits et avantages

Si tant de personnes dorment avec leurs animaux, c’est naturellement car chacun y trouve son compte :
chaleur et réconfort : plus besoin de bouillotte quand votre chat se glisse sous les draps…
calme et apaisement : de nombreuses études montrent que la présence d’un animal dans la chambre d’une personne souffrant de stress, d’anxiété et/ou d’insomnie améliore le sommeil et contribue à créer une atmosphère plus sereine (bénéfique aussi bien à l’humain qu’à l’animal)
sécurité mutuelle : vos animaux vous protègent dans votre sommeil et vous pouvez contrôler la respiration et les mouvements de vos animaux, notamment les plus fragiles, lorsqu’ils dorment dans votre chambre

N’oubliez pas enfin de respecter le bien-être et la tranquillité de votre animal qui parfois préfèrerait peut-être passer sa nuit dehors ou dans le panier situé à l’autre bout de la maison…

commentaires
Chargement...