La gale des oreilles : diagnostiquer et soigner votre chat

gale des oreilles

Le point santé de Nikita, chatte européenne de 3 ans : La gale des oreilles, diagnostiquer et soigner votre chat.


Diagnostiquer la gale des oreilles

Votre chat secoue la tête et ses oreilles le démangent très régulièrement ? Vérifiez et inspectez l’intérieur de ses oreilles, vous constaterez certainement la présence de rougeurs ainsi que des secrétions et plaques noirâtres. Votre chat souffre d’une otite causée par un parasite (de la famille des acariens) : Otodectes Cynotis, plus communément dénommé « la gale des oreilles ».
L’Otodectes Cynotis  évolue à la surface de la peau des oreilles. Il parasite le chat, le chien, le furet, mais pas l’homme. La gale des oreilles est une maladie très fréquente et très répandue, particulièrement chez les jeunes chats et chatons vivant en collectivité (élevage, refuges,…)


Lorsqu’elle était bébé, Nikita a attrapé ce parasite. Elle devait certainement avoir cette maladie depuis ses premiers jours lorsqu’elle vivait avec sa famille (elle est originaire d’une maison de campagne située en Haute-Savoie), et bien que vivant dans des conditions adéquates, sa maman est une grande vagabonde qui lui a certainement transmis le parasite ainsi qu’à ses frères et sœurs.

Il faut savoir que la transmission se fait d’un animal à l’autre par simple contact et se fait souvent d’une oreille à l’autre sur le même animal.

Les symptômes

Les symptômes au niveau des oreilles du chat s’expliquent par une réaction d’allergie au parasite (réaction d’hypersensibilité). Cela provoque des démangeaisons et le chat se gratte. Au sein du conduit auditif et des oreilles vous remarquerez la présence d’un cérumen (ou communément appelé cire des oreilles) de couleur marron ou noir très caractéristique.

Dans le cas de Nikita, à la vue des premiers signes de cérumen noirâtre, je l’ai emmené chez le vétérinaire qui a diagnostiqué la gale des oreilles.

Le traitement

Le vétérinaire a prescrit pour Nikita une solution spécialement conçue pour le nettoyage des oreilles des chats. En parallèle, il faut les traiter avec un produit acaricide (à base de molécules qui détruisent les acariens). Ces produits sont prescrits par le vétérinaire uniquement et se présentent sous forme de pommades ou de liquides à mettre dans les oreilles du chat.
Il faut veiller à respecter la fréquence et la durée de traitement afin de s’assurer de la disparition complète du parasite et de ses descendants (œufs et larves).
Dans le cas de Nikita, le nettoyage intervenait 2 fois par jour et a duré trois semaines. Heureusement, le parasite a bien disparu, je n’ai pas constaté de récidive.
Il est préférable de traiter les deux oreilles de votre chat même si une seule semble atteinte. Pensez également à traiter tous vos animaux (notamment chiens et chats même non atteints) car la gale des oreilles reste particulièrement contagieuse.

Application du soin

Essayer d’habituer votre chaton aux soins de ses oreilles dès son plus jeune âge. Afin de réaliser les soins, il faut pouvoir l’immobiliser pendant quelques minutes.

– Placez l’embout du flacon de nettoyant dans le conduit auditif. N’ayez pas peur d’atteindre le tympan puisqu’il y a un coude au niveau du conduit auriculaire qui vous en empêche. Injectez le produit.
– Massez la base de l’oreille entre le pouce et l’index pendant quelques secondes de façon à faire pénétrer le produit et laissez agir quelques secondes (en maintenant votre chat bien immobilisé afin qu’il ne rejette pas le liquide en se grattant ou penchant la tête).
– Munissez-vous d’un morceau de coton pour récupérer le cérumen et les saletés qui remontent naturellement sur le pavillon auriculaire. Répétez l’opération dans les deux oreilles jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de saletés. (A noter : l’emploi d’un coton-tige est fortement déconseillé à cause du risque de perte de l’embout de coton au fond de l’oreille, de l’irritation par le coton très serré du bâtonnet et du peu d’efficacité car le coton-tige repousse les saletés vers le fond du conduit auditif.)

 

Le soin des oreilles, comme celui des dents, est un domaine à ne surtout pas négliger pour la santé de votre chat. Une détection précoce du problème est toujours préférable, car la guérison est alors beaucoup plus rapide. Enfin  inspecter les oreilles de son chat une fois par semaine est un bon rythme, et si besoin les nettoyer. Pour en savoir plus sur l’hygiène des oreilles consultez tous nos conseils.

Leave a Response