Le site d'information de Wanimo

Mon chat est-il trop gros ?

Qu’ils vivent en appartement ou qu’ils aient accès à un jardin, les chats stérilisés ont une tendance à l’embonpoint : les plus gloutons et les moins actifs d’entre eux risquent de se retrouver en surpoids, parfois sans que vous ne l’ayez vu venir ! Celui que vous avez connu chaton commence à peser lourd dans vos bras ? Quelques indices et quelques tests simples peuvent vous aider à déterminer si votre chat est trop gros. Selon qu’il s’agisse d’un léger surpoids ou d’obésité, vous pourrez ainsi prendre les mesures nécessaires à sa remise en forme !

Mon chat a-t-il perdu en agilité ou en souplesse ?

Vous constatez que votre boule de poils a perdu de son allure féline, qu’il manque de légèreté en se réceptionnant, ou même qu’il chute parfois lamentablement en essayant d’atteindre élégamment le haut de son arbre à chat ? Ces maladresses font évidemment sourire… Mais si elles vont de pair avec un certain embonpoint, elles peuvent être révélatrices d’un vrai problème de surpoids : véritable cercle vicieux pour le chat, le surpoids entraîne une perte d’agilité, qui à son tour peut favoriser des problèmes articulatoires liés à l’inaction de l’animal.

Est-ce que j’arrive à compter les côtes de mon chat ?

Sauf si un suivi vous permet d’établir une comparaison, il est difficile de savoir si un chat est trop gros en ne se référant qu’à son poids : en fonction du sexe, des races et des différents croisements, les chats peuvent être de gabarits très différents. Leur poids de forme peut ainsi varier de 2 à 4 kg pour un Abyssin, à 7 kg pour un Maine Coon. Les chats européens se situent généralement entre ces deux extrêmes, mais peuvent cependant présenter des gabarits et poids très différents. Une méthode simple pour évaluer si un chat est trop gros consiste donc à déceler son embonpoint à la palpation : placez vos deux mains de part et d’autre de sa cage thoracique. En palpant, vous devez pouvoir sentir ses côtes alors même qu’elle ne se voient pas à l’œil nu (ce serait un signe de maigreur au contraire !). Si vous pouvez compter les côtes au toucher, votre chat n’est pas trop gros. Si vous sentez les côtes mais êtes incapables de les compter, votre matou présente vraisemblablement un surpoids. Si vous ne sentez pas les côtes, vous êtes face à un cas d’obésité.

Mon chat présente-t-il une poche de graisse abdominale ?

Les chats en surpoids présentent généralement aussi une poche de graisse au niveau du ventre. Cette poche de réserve peut être présente chez un chat mince, mâle ou femelle, mais sera particulièrement épaisse dans le cas d’un chat trop gros. Dans le cas d’un surpoids, et a fortiori d’une obésité, l’abdomen de votre chat dans son ensemble ne se distingue pas du thorax lorsque vous examinez sa silhouette vue de haut. En d’autres termes, la taille n’est plus marquée.

À chaque surpoids sa solution !

Si ces indices comportementaux et tests de palpation vous confirment que votre chat est trop gros, ou si un doute persiste, il est important d’en parler à votre vétérinaire. En fonction de vos habitudes, de celles de votre chat, du contexte et notamment de la présence d’autres chats à votre domicile, il vous aidera à choisir un régime adapté ou à mettre en place des astuces qui permettront à votre chat de réguler sa prise de nourriture : jeux à récompenses dédiés aux plus gourmands, nourriture à volonté avec instauration de rituels plaisir, alimentation moins calorique, ou encore exercices pour qu’il se dépense ou pour contrer l’ennui.

commentaires
Chargement...