Quizz spécial leishmaniose du chien

La leishmaniose est une maladie chronique due à un parasite, mais est aussi une zoonose, c’est à dire qu’elle est commune au chien et à l’humain. Il est important de bien la connaitre pour se prémunir des risques de cette maladie mortelle. Testez sans plus attendre vos connaissances grâce à notre quizz !

 

Comment jouer ?

Vous êtes curieux d’en savoir plus sur la leishmaniose pour protéger votre chien de cette malade ? Rendez-vous sur Wanimo.com pour participer à notre quizz et répondez à 8 questions.

Trois gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses !

Retrouvez tous les détails dans notre règlement.

 

A gagner

Nous avons le plaisir d’offrir aux 3 gagnants tirés au sort un bon d’achat de 30€ à valoir sur tout le site Wanimo.com

 

Félicitations au gagnant !

Vous avez été nombreux à participer, merci à vous ! Le tirage au sort est fait, nous pouvons donc féliciter Annick R., Chloé B. et Sandrine V. qui remportent un bon d’achat de 30€ à valoir sur Wanimo.com !

Les gagnants a été contactés par email.

 

Retour sur le quizz

Voici les bonnes réponses du quizz spécial leishmaniose :

Question 1 : Qu’est ce qui provoque la leishmaniose ?
  • une bactérie
  • un virus
  • un parasite

N.B. La leishmaniose est une maladie parasitaire, elle est due à un parasite de très petite taille, Leishmania infantum.

Question 2 : Comment s’attrape la leishmaniose ?
  • par contact avec de l’eau souillée
  • par la piqûre d’un phlébotome contaminé
  • par morsure

N.B. Les leishmanies sont transmises au chien au cours d’une piqûre par un phlébotome femelle. La transmission peut se faire plus rarement par transfusion sanguine, par transmission vénérienne ou verticale de la chienne à sa portée.

Question 3 : A quel moment de la journée mon chien risque-t-il le plus de se faire piquer ?
  • le matin juste avant le lever du soleil
  • lorsque la température dépasse 30°C
  • le soir au crépuscule

N.B. L’activité des phlébotomes est maximale à la tombée du jour si la température dépasse 18-22°C à ce moment-là.

Question 4 : Quels sont les symptômes de la leishmaniose ?
  • Les symptômes sont très variés : abattement, perte de poids et d’appétit, ganglions de taille augmentée, troubles cutanés et rénaux…
  • Des muqueuses très pâles, une anémie
  • Des troubles nerveux (convulsions, tremblements, etc.)
Question 5 : Où mon chien court le plus un danger ?
  • seulement dans le sud de la France et le pourtour méditerranéen
  • surtout dans le sud de la France et le pourtour méditerranéen mais aussi plus récemment en Suisse et en Allemagne
  • en Asie et dans les pays tropicaux

N.B. En France, la maladie est en progression sur l’ensemble du pays, avec une présence dans au moins 25 départements, ce qui représente 20% du territoire national. Elle est bien entendu présente sur tout le pourtour méditerranéen, en Afrique et au Moyen-Orient. Avec le réchauffement climatique, le phlébotome trouve de plus en plus de conditions favorables. On constate que la leishmaniose s’étend au sud d’un axe Bordeaux-Lyon, vers le nord de l’Italie, la Suisse et le sud de l’Allemagne.

Question 6 : Quel est le pourcentage de chiens contaminés dans les zones à risque ?
  • 5%
  • 15%
  • 30%

N.B. Le saviez-vous : on estime à 200 000 le nombre de chiens infectés de la maladie de la leishmaniose en France, jusqu’à 30% des chiens sont contaminés par la leishmaniose dans les zones à risques.

Question 7 : Si mon chien se fait piquer par un phlébotome vecteur, il aura forcément la leishmaniose ?
  • il développera forcément la maladie dans le mois qui suit
  • il développera forcément la maladie un jour, parfois plusieurs mois à plusieurs années après
  • il pourra développer la maladie (1 cas sur 3 à 5) parfois plusieurs mois à plusieurs années après

N.B. Tous les chiens infectés ne développent pas la maladie (1 chien malade pour 3 à 5 infectés). L’incubation de la leishmaniose peut être très longue, de plusieurs mois à plusieurs années.

Question 8 : Comment protéger mon chien contre la leishmaniose ?
  • diffuser de la citronnelle aux abords de la maison
  • éviter les sorties au crépuscule dans les zones à risque et le traiter avec un antiparasitaire
  • ne pas laisser d’eau stagnante aux abords de la maison

N.B. La prévention est le seul moyen de lutter contre la leishmaniose canine. Aucun traitement ne permet de guérir le chien malade… Il faut donc traiter votre chien avec un produit efficace contre les phlébotomes (le Scalibor est un collier dont l’efficacité est de plusieurs mois), vous pouvez également le faire vacciner et éviter les sorties à la tombée du jour si vous résidez dans les zones à risque.

 

Retrouvez les antiparasitaires pour chien sur Wanimo.com

Leave a Response