Le site d'information de Wanimo

Pourquoi mettre un manteau à mon chien ?

L’hiver arrive et avec, les températures dégringolent. Vous allumez la cheminée pour réchauffer votre maison et enfilez la doudoune pour vous tenir chaud lors des promenades avec votre chien. Mais au fait, votre chien ne serait-il pas, lui aussi, sujet au froid et ne faudrait-il pas lui faire revêtir un manteau ?

Dans la majorité des cas, votre chien est doté d’un poil de protection (ou poil de couverture) et d’un sous-poil. Le premier est plus long et constitue la partie externe du pelage (celle que vous aimez caresser). Le second, plus court et plus ou moins épais, est un rempart contre le froid qui s’étoffe en hiver et tombe quand le printemps fait son apparition. Autant dire que votre chien a déjà le pull et le sous-pull ! Le problème, c’est que toutes les races canines ne sont pas logées à la même enseigne. Certains chiens disposent d’un sous-poil abondant, tels que les dogues du Tibet ou les huskies, tandis que d’autres sont moins pourvues, comme les boxer, braque de Weimar ou encore jack-russel avec leur poil ras. Sans parler du pila argentin qui n’a que la peau sur les os (sans faire de mauvais jeu de mots)…

Frileux, votre chien ?

Si le pelage fait office d’isolation thermique plus ou moins efficace selon les races, votre chien, tout comme vous, peut être sensible au froid et à l’humidité. Les raisons sont multiples. Son mode de vie est tout d’abord un élément favorisant. Si votre compagnon à quatre pattes ne dort pas à la belle étoile et qu’il a pris l’habitude de vivre à la maison comme un vrai membre de la famille qu’il est, il ressentira plus vivement les écarts de température entre l’intérieur et l’extérieur. Les chiots, qui sont encore fragiles, et les chiens vieillissants, moins vigoureux, y seront aussi plus sensibles. Si vous voyez votre animal grelotter, il se peut donc bien que les rigueurs de l’hiver ne lui conviennent pas, quels que soient ses avantages en matière de pelage.

Couvrir or not couvrir son chien : la question ne se pose plus !

Une chose est donc sûre : vous comme votre chien, sortez couverts ! Les températures glaciales, la neige, le vent et la pluie peuvent entraîner pneumonies et bronchites chez votre animal. S’il peut être utile de réduire la durée des promenades par grand froid et de protéger les coussinets des pattes contre le gel grâce à des lotions spéciales, revêtir votre chien d’un manteau est également primordial. Doublés ou non de fourrure, imperméables ou à capuche, les modèles ne manquent pas. Le plus difficile sera de définir la taille en mesurant le tour de poitrail, le tour de cou et la longueur au niveau du dos (voir l’aide ici). Ensuite, un autre challenge vous attend : mettre le manteau ! A vous de voir : petite friandise aguicheuse, minauderies câlines ou effet de surprise. Une fois votre chien bien emmitouflé, il y a de grandes chances pour qu’il se montre aussi agile qu’un cosmonaute en combinaison, du moins les premiers temps…

En conclusion : il est préférable de couvrir votre chien s’il est frileux, n’a pas l’habitude de vivre dehors et qu’il a des poils courts  😉

commentaires
Chargement...